samedi 24 janvier 2009

Du Sommet des Dieux à d'autres lectures et images


Je vais vous "bassiner " encore avec Taniguchi dont je viens de lire " le sommet des Dieux "
Une ambiance très différente des ouvrages qui furent précédemment à mon chevet ; j'ai été emportée bien plus par tout ce qui touchait à la montagne que par l'intrigue .
Des dessins et des paroles à vous couper le souffle sans avoir besoin de grimper à 5000 mètres d'altitude ; les textes ont toujours un pouvoir de pousser à la réflexion dans les mangas made in Taniguchi et là comme dans les autres ouvrages que j'ai lu ils mènent à se poser la question du sens de la vie . La différence est que c'est là, explicite parfois , dans les dialogues y compris les réflexions personnelles des personnages amenant ceux que nous pouvons avoir avec nous même.



En recherchant par curiosité personnelle diverses informations sur les Grandes Jorasses j'ai appris que le personnage de Hase Tsunéo était inspiré d'un alpiniste bien réel qui a réalisé dans les Alpes européennes les exploits attribués au personnage



Les femmes du livre m'on fait penser à celles de la trilogie chamoniarde de Frison -Roche ( Premier de cordée , retour à la montagne, la Grande Crevasse ) , pas prises dans leur ensemble mais par touches , par facettes .
Ainsi en est il de de la compagne d'Habu Joji dans sa vie en montagne ou de Ryoko dans l'acceptation et l'accompagnement après le déni de l'appel de la montagne sur Fugamachi



J'ai de cet auteur davantage apprécié Les montagnards de la nuit et ses ouvrages sur le désert du Hoggar mais il reste qu'il est un des rares non chamoniards et le premier à entrer dand La Compagnie des Guides de Chamonix ( point de polémique au sujets d'autres personnes .... )

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grandes_Jorasses

Dans l'orme du Caucase j'ai retouvé l'atmosphère qui me plaît tant , tant elle est paisible et mène à la réflexion sur les choses et le sens de la vie à travers des images du quotidien .



Pour en terminer avec les mangas japonais aujourd'hui je reviens sur Undercurrent évoqué dans un précedent billet et dans le blog de Nathalia ;
c'est le poids du silence porté par les principaux personnages qui m'en a rendu la lecture moins attirante .
Dans Le sommet des Dieux le poids qui charge les acteurs est lourd mais la façon dont il est vécu m'a été d'un abord plus aisé peut être par ce que plus proche .

Broderies de Marjane Satrapi est un petit recueil régal de ragots féminins ...
pour RLDP il nous faut en prendre de la graine !




Il évoque par ce travers quelques difficultés rencontrées pour être femme dans un monde dominé par les hommes et l'intégrisme dogmatique , celles des jeunes filles pour qui le sens de "broderie " n'a rien à voir avec celui d'un napperon au point de croix .




A découvrir ...

http://www.arpernaz.be/pht-nepal2006.htm
http://www.reachsummit.com/FR/surmesure/surmesure.html
http://www.1jardin2plantes.info/fichesplantes/zelkova.php
http://muriel.barbery.net/index.php?s=taniguchi
http://christian.nicollet.free.fr/page/Alpes/chamonix/Chamonix.jpg
http://www.blogdevaly.com/article-12680560.html
http://www.mollat.com/cache/couvertures/9782847241556.jpg

1 commentaire:

Nathalia a dit…

Mince alors !!

J'avais oublié que j'avais autant de kilos de bouquin à récupérer...