dimanche 28 mars 2010

France , géométrie et SNCF ...

... du Nord au Sud et du Sud au Nord , pas de problème ! J'ai appris aujourd'hui en l'empruntant pour 2 heures qu'il y avait (au moins ) un TGV Irun-Lille et il y a tant eu de publicité pour le Paris -Marseille que nul n'est censé l'ignorer .
De Chambéry à l'Atlantique ou sur un point quelconque au delà de Lyon sur une transversales Est -Ouest c'est une autre affaire !

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d8/Steam_Locomotive.jpg

Entendre à Saint Pierre des Corps que la SNCF et la région Rhône -Alpes vous remercie d'avoir emprunté le train depuis Lyon semble un gag après 7 heures à être secoués au rythme des wagons trésautant sur la voie .... je n'avais qu'une envie : les remercier de nous avoir enfin libérés à bon port de la machine infernale dans laquelle lire , écrire ou dormir ne pouvaient être sérieusement envisagé . Un bon point quand même pour la prise électrique qui a permis de recharger la batterie de la Play station mise dans le sac sans "munitions " sous forme d'électrons circulants mais avec moults jeux .... inutilisables sans cela .
Les 2 heures pour aller du noeud ferroviaire à Angoulême en furent du coup considérablement abrégés pour ma puce qui a avait commencé à trouver le temps long avant Pont de Beauvoisin !


Pour être honnête une fois installée dans le train au départ de Lyon Part Dieu je n'ai plus beaucoup entendu ronchonner mon moustique : elle en avait pris son parti et puis elle s'était installée en étalant son petit fourbi de livre , revues , crayon , console et mon téléphone portable réquisitionné pour les jeux .

La ligne droite est le plus court chemin d'un point à un autre ... la SNCF n'a pas le même point de vue que moi ; passer par Moulin , Vierzon , Châtellerault et la banlieue de Tour puis Poitiers pour rejoindre Angoulême ou le terminus à Bordeaux tient plus de l'arc que de la corde d'un cercle dont le centre serait placé au Mont Dore

http://www.locations-vacances-en-france.com/images/locations-vacances-en-france-carte.gif
Le trajet retour nous a fait suivre une courbe de Gauss pour laquelle l'abscisse de l'optimun serait proche du centre géographique de l'Héxagone (axe des "x" de La Rochelle à Genève ) et l'ordonnée voisine de Paris .
Là se révèle pleinement le paradoxe des chemins de fer français : plus il y a de kilomètres entre le point de départ et le point d'arrivée plus le temps de trajet est court : 10 heures à l'aller et 7 heures au retour , celui ci nous faisant passer par Massy ( banlieue parisienne , proche de Versailles ) !
La logique mathématique n'est vraiment pas celle des cheminots ( sur ce point comme sur d'autres que je n'aborderais pas tant ils se révèlent politiquement brûlants et contraires au lois de la physique : plus l'entropie augmente dans la "machine" à gaz syndicale moins il y a de travail fourni ... )


http://fr.wikipedia.org/wiki/Locomotive_%C3%A0_vapeur
http://chambily.com/index.php?page=centre_france

http://www.locations-vacances-en-france.com/locations-maisons-vacances/locations-maisons-de-vacances-en-france.htm

1 commentaire:

Jean-Noel a dit…

"La ligne droite est le plus court chemin d'un point à un autre"

Cela reste vrai, mais encore faut-il rapppeler qu'il y a une forte dépendance à la courbure de l'espace traversé. Et l'impression qui se dégage des expériences diverses avec la SNCF est que justement pour eux, l'espace prend parfois des courbures (spatio-temporelles) inattendues... à part si on commence à y inclure quelques courbures politiques ou culturelles !